Borkenstein A. & Jödicke R. 2022

De World odonata Web

Avertissement

Wiki.png

> World odonata Web > Par dates - Par pays - Par thèmes - Famille et Espèces > Genres • NA


Borkenstein A. & Jödicke R. 2022 - Thermoregulatory behaviour of Sympetrum striolatum at low temperatures with special reference to the role of direct sunlight (Odonata: Libellulidae). - Odontologica, 51 (1-2) : 83-109.


Résumé' (traduction libre)
Le comportement thermorégulateur de Sympetrum striolatum en période automnale a été étudié et analysé à la fin de sa saison de vol en novembre de 2011 à 2021. Ce n'est que les jours où le rayonnement solaire est intense qu'il quitte ses sites de perchage situés à la cime des arbres et devient actif dans et autour des étangs de reproduction. Nous décrivons le choix du site du perchoir et la posture du corps pour se prélasser, éviter le vent, se nourrir, et les activités de reproduction après le réchauffement. La thermorégulation ectothermique permet un vol largement indépendant de la température de l'air ; nous avons vu un mâle voler à 3,7°C et un tandem pondre à 6,0°C. Dans l'après-midi, tous les individus sont retournés à leur site de perchage. S'ils étaient trop froids pour un décollage immédiat, ils effectuent une vibration d'aile et volent après 2-3 minutes. Les vibrations d'ailes ont été effectués à des températures ambiantes comprises entre 3,8 et 13,6°C. Nous supposons que ce comportement est obligatoire lorsque l'insolation est insuffisante, notamment lorsque le soleil est bloqué par les nuages. La combinaison de la thermorégulation ecto- et endothermique est considérée comme le principal facteur clé de l'adaptation exceptionnellement efficace de cette espèce au froid.


Abstract
The thermoregulatory behaviour of the autumnal Sympetrum striolatum was studied and analysed at the end of its flying season in November from 2011 to 2021. Only on days with intense solar radiation did it leave its roosting sites in the treetops and became active at and around breeding ponds. We describe the perch site selection and body posture for basking, avoiding wind, feeding, and reproductive activities after warm-up. Ectothermic thermoregulation enabled flight largely independent of air temperature; we saw a male flying at 3.7°C and a tandem ovipositing at 6.0°C. In the afternoon all individuals returned to their roosting sites. If they were too cold for immediate take-off, they wing-whirred and flew after 2–3 minutes. Wing-whirring was performed at ambient temperatures between 3.8 and 13.6°C. We suppose that this behaviour is obligatory when insolation is insufficient, especially when the sun is blocked by clouds. The combination of ecto- and endothermic thermoregulation is considered the main key factor for this species' exceptionally effective adaptation to cold.